Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

JEUDI 23 MARS

Nathalie Turgeon, MD, FRCPC, Microbiologiste-infectiologue, HDQ

Conférence

La transplantation de microbiote fécal (TMF) : où en sommes-nous ?

Calendrier >

BOTTIN

Étudiant M.Sc.

Projet(s) de recherche

Le virus de l’immunodéficience humaine, agent étiologique de la maladie du SIDA représente un fléau à l’échelle planétaire et actuellement 35 millions de personnes sont atteintes du VIH dans le monde entier. Jusqu’à présent, aucun traitement n’a permis d’éradiquer le virus. Ainsi, en dépit de traitements antirétroviraux administrés très tôt après infection et agissant à différents stades de la réplication virale, certains organes profonds continuent à héberger le virus. Ainsi, archivé au sein de sanctuaires, le virus a la capacité de se répliquer intensément en quelques jours après arrêt de traitement démontrant le rôle des réservoirs cellulaires et tissulaires résiduels. L’utilisation de primates non humains dans le contexte de l’infection par le virus de l’immunodéficience simien, permet l’analyse de compartiments difficilement accessibles chez l’Homme. Notre projet de recherche vise à analyser de manière comparative l’infection des cellules myéloïdes à celles des sous-populations de lymphocytes T CD4, les cellules naïves, centrales mémoires, effectrices mémoires, T folliculaires auxiliaires et terminales différenciées dans les tissus lymphoïdes chez le macaque en présence d’une thérapie antivirale, afin de mieux comprendre les mécanismes actuels d’échappement au traitement.

Description du poste, des tâches et des responsabilités

L’étudiant participera à des expériences in vivo et effectuera des expériences in vitro, y compris la culture cellulaire, la cytométrie de flux, la quantification virale par PCR quantitatif, entre autres.
L’étudiant participera à la rédaction de manuscrits scientifiques ainsi qu'à la diffusion des résultats de recherche dans les congrès scientifiques.

Exigences requises

- Détenir un baccalauréat dans une discipline reliée aux sciences de la santé (biochimie, biologie moléculaire/cellulaire, microbiologie, biologie, etc.);
- Avoir maintenu une progression dans ses notes scolaires;
- Avoir un sens de l'autonomie scientifique;
- Aimer travailler en équipe;
- Être stimulé et disposé à fournir un travail intense et soutenu;
- Un intérêt pour l'interdisciplinarité en recherche est souhaité.
- Aptitudes de communication orale et écrite.
- Maîtrise de l'anglais écrit et parlé sera considéré comme un atout.

Atouts

Les candidats intéressés doivent faire parvenir leur CV, ainsi qu'une lettre de motivation au Professeur Jérôme Estaquier à l'adresse courriel suivante : Jérôme.Estaquier@crchudequebec.ulaval.ca
Numéro de l'offre
1037
Date d'affichage
01/09/2016 14:47
Date limite
31/05/2017 17:00
Type d'emploi
Étudiant maîtrise
Site
CHUL
Chercheur responsable
Jérome Estaquier
Axe
Maladies infectieuses et immunitaires
Adresse d'envoi
Guadalupe.Andreani@crchudequebec.ulaval.ca
Durée
24 mois
Possibilité de renouvellement
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec