Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

CARRIÈRES

Liste des opportunités >

BOTTIN

Deux de nos professionnels de recherche reçoivent un prix du FRQS pour souligner l'excellence de leurs travaux

Source : Site internet du FRQS, juin 2017

2017-06-16

2e prix : François Tardif, Maison Michel-Sarrazin, Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHU de Québec-Université Laval)

Titulaire d'une maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire de l'Université Laval, M. Tardif a rejoint l'équipe de recherche de la Maison Michel-Sarrazin localisée au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHU de Québec-Université Laval) en 2003. Au cours des années, M. Tardif a participé à de nombreux projets de recherche cliniques, évaluatifs et pharmaceutiques dans le domaine de l'oncologie psychosociale, de la maladie mentale et des soins palliatifs. En 2009, M. Tardif est devenu le coordonnateur d'une équipe de 22 chercheurs de la région de Québec intitulée l'Équipe de Recherche Michel-Sarrazin en Oncologie psychosociale et Soins palliatifs (ERMOS).

Il est présentement candidat à la maitrise en administration publique à l'École nationale d'administration publique (ENAP), dans la concentration : gestion des  services de santé et des services sociaux.

Grâce à ses expériences de travail, il a contribué de façon significative à la mise en place d'un réseau thématique québécois de recherche en soins palliatifs et de fin de vie (RQPSFV) qui fut financé en mai 2017 par le FRQS. Au fil des années, il a effectué près de 70 conférences, participé à la rédaction de plus de 35 demandes de financement et d'une quarantaine d'articles scientifiques, rapports divers et chapitres de livre.

3e prix : René Maltais, Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHU de Québec-Université Laval)

En tant que chimiste médicinal, le Dr Maltais travaille depuis plus de quinze ans au développement de molécules bioactives innovantes ciblant d'importantes maladies comme le cancer, l'Alzheimer et l'endométriose. Une de ces molécules prometteuses, un inhibiteur de la 17β-HSD1 nommé PBRM, cible le cancer du sein et l'endométriose et est à un stade de développement préclinique très avancé s'approchant des essais cliniques, une réalisation remarquable issue d'efforts de recherche entièrement québécois.

Le Dr Maltais est auteur et co-auteur de 50 articles dans des journaux scientifiques de renommée internationale, de 110 communications lors de congrès locaux, nationaux et internationaux, étant désigné à titre d'inventeur dans 5 demandes de brevets. Il est également activement impliqué dans la formation d'étudiants au laboratoire et participe à deux cours gradués et un sous-gradué, à l'Université Laval.

De plus, il est le co-fondateur avec le Pr Poirier du Service de synthèse organique, une composante majeure de la plateforme de chimie médicinale du CHU de Québec. En tant que responsable de ce service, il a supervisé la réalisation de plus de 50 projets liés à la synthèse de molécules d'intérêts pour des chercheurs de la communauté scientifique québécoise et d'ailleurs. 


[Cliquer pour voir la source originale]
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec