Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

MARDI 26 SEP

Kiosque de compagnie

Exposition de produits FroggaBio

Calendrier >

BOTTIN

Maladies infectieuses et immunitaires

Directeur
Barbara Papadopoulou
Directeur adjoint
Marc Pouliot
Gestionnaire
Serge Caron
Adresse
2705, boulevard Laurier, RC-709
Québec (Québec)
CANADA G1V 4G2
Téléphone
+1 418-654-2705
Télécopieur
+1 418-654-2715

Aucune offre active

Autres opportunités de carrière

Aucune étude active

Autres études cliniques

L’Axe maladies infectieuses et immunitaires (MII) regroupe des chercheurs fondamentalistes, cliniciens et de santé publique qui visent à mieux prévenir et contrôler les maladies infectieuses et immunitaires et à mieux comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires de la pathogenèse microbienne, ainsi que le processus inflammatoire et la réponse immunologique de l’hôte suite aux infections ou dans le contexte des maladies auto-immunes et de l’os. Le but de ces travaux est de développer ultimement de nouvelles approches préventives et thérapeutiques pour un meilleur contrôle des maladies infectieuses, inflammatoires, rhumatismales et osseuses. Cet axe poursuit des recherches plus spécifiquement sur les thématiques suivantes:

  1. La pathogenèse microbienne et la réponse de l’hôte dans le contexte des infections bactériennes et des mycoses, ainsi que des infections virales comme le VIH-1/SIDA, les virus respiratoires (ex. influenza et métapneumovirus), les virus herpétiques, et le virus de l’hépatite C.
     
  2. Les maladies parasitaires importantes pour la santé mondiale telles que la leishmaniose et la malaria, avec emphase sur les interactions hôte-parasites, les co-infections, et les mécanismes d’adaptation de parasites en réponse aux drogues et aux stress environnementaux.
     
  3. Les mécanismes de résistance aux antimicrobiens et le développement d’outils diagnostiques de médecine personnalisée au point de service pour la détection rapide des infections et de leurs gènes de virulence et de résistance aux drogues afin de réaliser de meilleures interventions cliniques. 
     
  4. La santé publique et l’impact populationnel des vaccins qui s’intéresse au fardeau des maladies évitables par la vaccination, à l’efficacité et à la sécurité des vaccins, à l’évaluation du coût efficacité des programmes de vaccination et à l’acceptabilité des vaccins pour la prévention des maladies infectieuses. 
     
  5. Les mécanismes de l'inflammation, telle qu'elle se manifeste dans la défense de l'hôte et au cours d'états aigus ou chroniques; de même qu’aux impacts pharmacologiques. 
     
  6.  Les maladies rhumatismales auto-immunes systémiques et les maladies de l’os comme les arthrites débutantes, la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux disséminé, l'ostéoporose, et la maladie de Paget.

Les chercheurs de l’axe MII travaillent activement pour promouvoir le transfert des avancées biomédicales vers la pratique clinique et les programmes de santé publique. Ils contribuent à la fois au transfert technologique, à l’économie de la région, et à une meilleure prise en charge des patients. Leurs travaux ont eu des retombées importantes sur le développement de nouveaux tests diagnostiques, de nouveaux vaccins et adjuvants ainsi que sur les stratégies vaccinales adoptées au niveau populationnel. Les chercheurs de cet axe font appel à des approches expérimentales à la fine pointe de la technologie, comme le séquençage de nouvelle génération, la bioinformatique, la protéomique, la microfluidique, la nanotechnologie ainsi que la bio-imagerie en temps réel pour identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et préventives. Ils  appliquent également les principes méthodologiques de l'épidémiologie clinique et favorisent le développement de nouvelles plateformes de recherche clinique.

 

Publications récentes (voir toutes les publications de cet axe)

O'Donnell S, Dube E, Tapiero B, Gagneur A, Doll MK, Quach C.
Determinants of under-immunization and cumulative time spent under-immunized in a Quebec cohort.
Vaccine,  2017. Epub
Rouabhia M, Rouabhia D, Park HJ, Giasson L, Zhang Z.
Effect of soft foods on primary human gingival epithelial cell growth and the wound healing process.
Food Res Int,  2017. 100: 433-441
Azizi H, Dumas C, Papadopoulou B.
The Pumilio-domain protein PUF6 contributes to SIDER2 retroposon-mediated mRNA decay in Leishmania.
RNA,  2017. Epub
Zafack JG, De Serres G, Kiely M, Gariepy MC, Rouleau I, Top KA, Canadian Immunization Research Network.
Risk of Recurrence of Adverse Events Following Immunization: A Systematic Review.
Pediatrics,  2017. 140: 
Ran X, Ao Z, Trajtman A, Xu W, Kobinger G, Keynan Y, Yao X.
HIV-1 envelope glycoprotein stimulates viral transcription and increases the infectivity of the progeny virus through the manipulation of cellular machinery.
Sci Rep,  2017. Epub
Rahman P, Zummer M, Bessette L, Baer P, Haraoui B, Chow A, Kelsall J, Kapur S, Rampakakis E, Psaradellis E, Lehman AJ, Nantel F, Osborne B, Tkaczyk C.
Real-world validation of the minimal disease activity index in psoriatic arthritis: an analysis from a prospective, observational, biological treatment registry.
BMJ Open,  2017. Epub
Abed Y, Boivin G.
A Review of Clinical Influenza A and B Infections With Reduced Susceptibility to Both Oseltamivir and Zanamivir.
Open Forum Infect Dis,  2017. 4: ofx105
Filliter JH, Doods L, MacDonald N, Shea S, Dubé E, Smith IM, Campbell LA.
The next vaccine-autism question: Are school-aged youth with autism spectrum disorder undervaccinated and, if so, why?
Paediatr Child Health,  2017. 22: 285-287
Piret J, Goyette N, Boivin G.
Drug Susceptibility and Replicative Capacity of Multi-Drug Resistant Recombinant Human Cytomegalovirus Harboring Mutations in UL56 and UL54 Genes.
Antimicrob Agents Chemother,  2017. Epub
Liu G, Wong G, Su S, Bi Y, Plummer F, Gao GF, Kobinger G, Qiu X.
Clinical Evaluation of Ebola Virus Disease Therapeutics.
Trends Mol Med,  2017. Epub
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec