Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

BOTTIN

Jérome Estaquier

Formation
à venir

Aucune offre active

Autres opportunités de carrière
Axe principal
Maladies infectieuses et immunitaires
Adresse(s)
Centre Hospitalier de l'Université Laval (CHUL)
2705, boulevard Laurier
RC-709
Québec (Québec)
CANADA G1V 4G2

Téléphone(s)
+1 418-525-4444, poste 48677
Télécopieur(s)
+1 418-654-2715
Courriel(s)
Jerome.Estaquier@crchudequebec.ulaval.ca

Le Dr Estaquier est détenteur d’un PhD en Immunologie obtenu en 1994 à l’Université des Sciences et Technologies de Lille. Il intègre en 1996 l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) comme chargé de recherche, puis devient directeur de recherche en 2004. Depuis 2011, il est Professeur titulaire à la Faculté de Médecine de l’Université Laval. Il a à son actif plus de 115 publications et revues ainsi qu’une quinzaine de chapitres de livres. Son programme de recherche, soutenu par une Chaire de Recherche du Canada (senior) et les IRSC, étudie la réponse immunologique en relation avec la mort cellulaire dans les interactions hôtes-pathogènes. En effet, la mort cellulaire programmée, dont un des phénotypes majeur est l’apoptose, joue un rôle prépondérant dans la persistance ou l'élimination des agents infectieux.

Ses travaux portent sur l’étude d’agents intracellulaires comme le virus du Sida, ou le protozoaire Leishmania, responsable de la leishmaniose. Ces infections mortelles pour l’Homme nécessitent le développement de modèles originaux permettant une évaluation précise des évènements biologiques et immunologiques et ce, précocement après infection.
 
Pour aborder ces questions de santé publique, l’équipe du Dr Estaquier étudie ces réponses chez les primates non humains.Ces modèles sont essentiels pour la compréhension des paramètres de la réponse de l’Hôte. Ils permettent l’analyse de compartiments difficilement accessibles chez l’Homme, et où s’établissent ces infections microbiennes, en particulier dans la rate où le tube digestif. Or, celui-ci est exposé non seulement à une multitude d’agents microbiens étrangers, mais aussi vis-à-vis de sa propre flore microbienne, ce qui nécessite le développement d’une immunité spécifique faisant appel à des mécanismes de tolérance immunologique et d’apoptose. Cela représente une opportunité pour les agents pathogènes comme le virus du Sida d’y établir son “sanctuaire”, conduisant à un déséquilibre dans le contrôle immunologique de la flore microbienne. Mieux comprendre cette immunité mucosale est au cœur des investigations du Dr Estaquier. Ainsi, ses travaux de recherche comportent à la fois des études de signalisation, d’immunologie et de génomique pour mieux appréhender ces processus physiopathologiques. De plus, du fait de l’importance de la mort cellulaire et de son caractère prédictif au cours du Sida, de nouvelles approches thérapeutiques sont évaluées par son équipe.
 
Du fait de son expérience antérieure, le Dr Estaquier a également mis en place une nouvelle infrastructure de primates non humains pour l’étude de ces modèles infectieux, unique à Québec. Cette plateforme est aujourd’hui impliquée dans le cadre du Consortium canadien de recherche sur la guérison du VIH (CanCURE).

Publications récentes (voir toutes les publications de ce chercheur)

Moukambi F, Rodrigues V, Fortier Y, Rabezanahary H, Borde C, Krust B, Andreani G, Silvestre R, Petrovas C, Laforge M, Estaquier J. CD4 T Follicular Helper Cells and HIV Infection: Friends or Enemies? Frontiers in immunology,  2017. 8: 135
Padmanabhan PK, Zghidi-Abouzid O, Samant M, Dumas C, Aguiar BG, Estaquier J, Papadopoulou B. DDX3 DEAD-box RNA helicase plays a central role in mitochondrial protein quality control in Leishmania. Cell death & disease,  2016. Epub
Mesquita I, Moreira D, Sampaio-Marques B, Laforge M, Cordeiro-da-Silva A, Ludovico P, Estaquier J, Silvestre R. AMPK in Pathogens. EXS,  2016. 107: 287-323
Laforge M, Rodrigues V, Silvestre R, Gautier C, Weil R, Corti O, Estaquier J. NF-kappaB pathway controls mitochondrial dynamics. Cell death and differentiation,  2016. 23: 89-98
Issop L, Ostuni MA, Lee S, Laforge M, Peranzi G, Rustin P, Benoist JF, Estaquier J, Papadopoulos V, Lacapere JJ. Translocator Protein-Mediated Stabilization of Mitochondrial Architecture during Inflammation Stress in Colonic Cells. PLoS ONE,  2016. 11: e0152919
Moreira D, Silvestre R, Cordeiro-da-Silva A, Estaquier J, Foretz M, Viollet B. AMP-activated Protein Kinase As a Target For Pathogens: Friends Or Foes? Current drug targets,  2016. 17: 942-53
Rodrigues V, Cordeiro-da-Silva A, Laforge M, Silvestre R, Estaquier J. Regulation of immunity during visceral Leishmania infection. Parasites & vectors,  2016. 9: 118
Moreira D, Rodrigues V, Abengozar M, Rivas L, Rial E, Laforge M, Li X, Foretz M, Viollet B, Estaquier J, Cordeiro da Silva A, Silvestre R. Leishmania infantum modulates host macrophage mitochondrial metabolism by hijacking the SIRT1-AMPK axis. PLoS pathogens,  2015. 11: e1004684
Mesquita I, Varela P, Belinha A, Gaifem J, Laforge M, Vergnes B, Estaquier J, Silvestre R. Exploring NAD metabolism in host-pathogen interactions. Cellular and molecular life sciences : CMLS,  2015. Epub
Moukambi F, Rabezanahary H, Rodrigues V, Racine G, Robitaille L, Krust B, Andreani G, Soundaramourty C, Silvestre R, Laforge M, Estaquier J. Early Loss of Splenic Tfh Cells in SIV-Infected Rhesus Macaques. PLoS pathogens,  2015. 11: e1005287
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec