Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

BOTTIN

Marcel Émond

Formation
Praticien indépendant, EDU (2009)

Attestation de clinicien-chercheur du Collège Royal des Médecins du Canada (2004)

Certificat de spécialiste en médecine d’urgence (FRCPC/CSPQ, 2004)

Maîtrise sur mesure en recherche clinique (médecine d’urgence) (2003)

Certificat Échographie au département d’urgence (2002)

Certificat de médecine d’urgence (CCMF(MU), 2001)

Collège canadien de médecine familiale (2000)

Collège de médecins du Québec (2000)

Doctorat en Médecine (Université de Montréal, 1998)

Axe principal
Santé des populations et pratiques optimales en santé
Adresse(s)
Hôpital de l'Enfant-Jésus
1401, 18e Rue
H-608
Québec (Québec)
CANADA G1J 1Z4

Téléphone(s)
+1 418-649-0252, poste 64168
Télécopieur(s)
+1 418-649-5733
Courriel(s)
marcel.emond.1@ulaval.ca

L’Initiative Canadienne de Recherche dans les départements d’Urgence CETI-ICRU (CETI- Canadian Emergency departments Team Initiative) a pour objectif d'optimiser la mobilité et de prévenir le déclin fonctionnel chez les personnes âgées indépendantes ayant subi un traumatisme mineur.

Au Canada, on estime qu’annuellement environ 80 personnes âgées sur 1000 se blessent; 60 % de ces blessures sont reliées à des chutes et restreignent la mobilité de ces personnes. Par ailleurs, les accidents de véhicules motorisés sont aussi une cause majeure de blessures compromettant la mobilité des personnes âgées.

À l’heure actuelle, alors que la grande majorité (65 %) des personnes âgées de 65 ans victimes de blessures d'apparence mineure sont retournées à domicile après une consultation aux services d’urgence, il n’existe ni méthode d’évaluation de leur risque de déclin fonctionnel, ni méthode de prise en charge (évaluation et intervention) standardisée et efficace dans les services d’urgence pour cette population. L’épidémiologie, l’évolution clinique, les services d’urgence appropriés ainsi que les besoins en matière de services de suivi après la visite à l’urgence des personnes âgées victimes de blessures mineures demeurent mal connus. De plus, la littérature scientifique indique que les personnes âgées actives et indépendantes qui subissent des blessures limiteraient leurs activités par crainte de se blesser à nouveau. Cette restriction d’activités peut entraîner un déconditionnement physique ou une perte d’interactions sociales, qui sont des facteurs connus de risque de déclin fonctionnel et de mobilité. Ainsi, un traumatisme mineur pourrait être précurseur de troubles fonctionnels et d’une réduction globale de la qualité de vie chez les personnes âgées.
Dans une étude récente, nous avons constaté que de 15% à 17 % des personnes âgées autonomes ayant eu recours aux services d’urgence suite à un traumatisme mineur présentaient un déclin fonctionnel et de mobilité durant les 3 à 6 mois suivant leur blessure. En outre, le personnel des départements d’urgence ne semblerait pas être en mesure d'identifier adéquatement ce risque de déclin fonctionnel et, par conséquent n'entreprendrait pas d’intervention appropriée à l’urgence et ne dirigerait pas les personnes âgées vers les ressources communautaires susceptibles de les aider à récupérer une mobilité et un niveau de fonctionnement optimal.

Nous proposons d'étudier plus en profondeur l'évolution de la perte de mobilité après une blessure mineure chez les personnes âgées indépendantes, d'identifier ses déterminants et d'identifier les moyens de prévenir la perte de mobilité chronique de cette population. Des outils pour aider les cliniciens d'urgence à déterminer le risque de déclin fonctionnel de cette population seront développés. Des règles de décision clinique soutenant le processus de décision d’orientation adéquate vers des ressources communautaires appropriées seront aussi développées par l’équipe. Les membres de l'équipe travailleront ensemble au transfert des connaissances et des interventions efficaces dans les différents systèmes de santé canadiens afin de maintenir la mobilité et les capacités fonctionnelles suivant une blessure mineure chez les personnes âgées.

Équipe de recherche

Nadine Allain-Boulé, coordonnatrice de recherche 

Valérie Boucher, coordonnatrice de recherche 

Suzy Lavoie, infirmière de recherche

Isabelle Gagné, assistante de recherche

 

Étudiants
 
(Cosuperviseur) Turcotte-Brousseau, Audrey-Anne : Impact fonctionnel du trauma crânien mineur chez le patient gériatrique.
(Superviseur principal) Lévesque, Marie-Claire : Incidence de l’hypotension post-intubation à l’urgence.
(Cosuperviseur) Frenette, Audrey : Évaluer les activités des infirmières en salle de réanimation à l’urgence suite à l’introduction de la technologie ReaScribe+. Bourse du RRISIQ de 15000$.
(Superviseur principal) Eramian, Douglas : Hémothorax retardé dans les traumatismes thoraciques fermés mineurs.

Projet(s) de recherche reconnu(s) par l'Université Laval

Autre(s) projet(s) de recherche actif(s)

Publications récentes (voir toutes les publications de ce chercheur)

Khan M, Sivilotti ML, Bullard MJ, Emond M, Sutherland J, Worster A, Hohl CM, Lee JS, Eisenhauer M, Pauls M, Lesiuk H, Wells GA, Stiell IG, Perry JJ. Factors influencing time to computed tomography in emergency department patients with suspected subarachnoid haemorrhage. Emergency medicine journal : EMJ,  2017. 34: 20-26
Daoust R, Sirois MJ, Lee JS, Perry JJ, Griffith LE, Worster A, Lang E, Paquet J, Chauny JM, Emond M. Painful Memories: Reliability of Pain Intensity Recall at 3 Months in Senior Patients. Pain research & management : the journal of the Canadian Pain Society = journal de la societe canadienne pour le traitement de la douleur,  2017. 2017: 5983721
Levesque MC, Le Sage N, Berthelot S, Boucher V, Mercier E, Emond M. L'incidence de l'hypotension post-intubation endotracheale chez des patients en salle de reanimation: impact des definitions. CJEM : Canadian journal of emergency medical care = JCMU : journal canadien de soins medicaux d'urgence,  2016. Epub
Abdulaziz K, Perry JJ, Taljaard M, Emond M, Lee JS, Wilding L, Sirois MJ, Brehaut J. National Survey of Geriatricians to Define Functional Decline in Elderly People with Minor Trauma. Canadian geriatrics journal : CGJ,  2016. 19: 2-8
Ouellet MC, Sirois MJ, Beaulieu-Bonneau S, Gagne ME, Morin J, Perry J, Daoust R, Wilding L, Provencher V, Camden S, Allain-Boule N, Emond M. Correlates of cognitive functioning in independent elderly patients discharged home from the emergency department after a minor injury. International psychogeriatrics / IPA,  2016. Epub
Berger-Pelletier E, Emond M, Lauzier F, Shields JF, Turgeon AF. Hypertonic saline in severe traumatic brain injury: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials - ERRATUM. CJEM : Canadian journal of emergency medical care = JCMU : journal canadien de soins medicaux d'urgence,  2016. 18: 243
Provencher V, Sirois MJ, Emond M, Perry JJ, Daoust R, Lee JS, Griffith LE, Batomen Kuimi BL, Despeignes LR, Wilding L, Allain-Boule N, Lebon J, Canadian Emergency Team Initiative on Mobility in Aging. Frail older adults with minor fractures show lower health-related quality of life (SF-12) scores up to six months following emergency department discharge. Health and quality of life outcomes,  2016. 14: 40
Sirois MJ, Provencher V, Neveu X, Emond M. Response to Canbaz and Colleagues. Journal of the American Geriatrics Society,  2016. 64: 241-2
Berger-Pelleiter E, Emond M, Lauzier F, Shields JF, Turgeon AF. Hypertonic saline in severe traumatic brain injury: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. CJEM : Canadian journal of emergency medical care = JCMU : journal canadien de soins medicaux d'urgence,  2016. 18: 112-20
Provencher V, Sirois MJ, Emond M, Perry JJ, Daoust R, Lee JS, Griffith LE, Kuimi BL, Despeignes LR, Wilding L, Fillion V, Allain-Boule N, Lebon J, Canadian Emergency Team Initiative on Mobility in Aging. Erratum to: Frail older adults with minor fractures show lower health-related quality of life (SF-12) scores up to six months following emergency department discharge. Health and quality of life outcomes,  2016. 14: 59
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec