Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

JEUDI 04 MAI

Dr Nicholas Brousseau et Dre Marie-France Beaudet, Direction de la Santé publique

Séminaire

Les oreillons; toujours d'actualité en 2017

Calendrier >

BOTTIN

Samer Hussein

Formation
à venir

Aucune offre active

Autres opportunités de carrière
Axe principal
Oncologie
Adresse(s)
Hôtel-Dieu de Québec
9, rue McMahon

Québec (Québec)
CANADA G1R 3S3

Téléphone(s)
+1 418-525-4444, poste 16125
Télécopieur(s)
+1 418-691-5439
Courriel(s)
samer.hussein@crchudequebec.ulaval.ca

Les activités de notre équipe visent à mieux comprendre les mécanismes de régulation des gènes qui établissent les états des cellules souches pluripotentes. Les avancées dans ce domaine permettront d'établir une meilleure compréhension de la façon dont les réseaux de transcription changent lors de la transition des cellules vers un destin cellulaire spécifique, important tant au cours du développement embryonnaire que du cancer.

Projets

Thématique

Durant le développement embryonnaire humain, les cellules s'assemblent de façon très organisée et bien contrôlée afin de créer le corps humain. Au cours de ce processus, les cellules agissent comme des fondations obtenues à partir d'interactions moléculaires et transcriptionnelles. Ce sont des fondations qui déterminent si une cellule deviendra une cellule sanguine, neurale, une cellule de peau ou tout autre type de cellule qui formera le corps humain. Le premier type de cellule qui peut être isolé, cultivé et étudié est la cellule souche embryonnaire (Embryonic Stem Cells ou ESCs). Les ESCs sont un type de cellules pluripotentes. La pluripotence se définit comme la faculté d'une cellule de se différencier en tous les types cellulaire d'un organisme. Les ESCs et les cellules de l'épiblaste (EpiSCs) représentent deux états pluripotents distincts issus des stades du développement embryonnaire chez les mammifères. Les trois facteurs de transcription Oct4, Sox2, and Nanog représentent la base du réseau de régulation des gènes associé au maintien d'un état pluripotent. La dérégulation des niveaux de protéines de ces trois facteurs de pluripotence centraux change le destin des cellules et cause la létalité embryonnaire précoce. Même si les trois états pluripotents expriment les facteurs centraux, leurs niveaux d'expression varient considérablement. C'est aussi important de noter que l'expression de ces trois facteurs de transcription est fortement associée aux cellules cancéreuses indifférenciées et à de mauvais pronostics. Cela suggère un rôle central de ces facteurs et leurs niveaux d'expression dans le maintien de l'identité des cellules souches soit dans les cellules pluripotentes ou cancéreuses. 

L'objectif principal de mon programme de recherche est de comprendre comment l'interaction des facteurs de la pluripotence avec d'autres molécules définit l'épigénome des différents états pluripotents. Ultimement, cela nous amènera à une meilleure compréhension de leur rôle dans l'évolution du cancer.

 

Équipe de recherche

Professionnel(le)s de recherche

 

Étudiant(e)s gradué(e)s

Sadia Mehdi,  PhDsadia.mehdi.1@ulaval.ca
Projets : Le rôle des longs ARN non-codants dans l’établissement des cellules souches pluripotentes
 

Stagiaires de recherche

Maude Vaillancourt-Audetmaude.vaillancourt-audet.1@ulaval.caProjets : Le rôle des longs ARN non-codants dans l’établissement des cellules souches pluripotentes
 
Louis-Alexandre Fournierlouis-alexandre.fournier@mail.mcgill.caProjets : La réparation de dommage à l’ADN pendant la reprogrammation

Publications récentes (voir toutes les publications de ce chercheur)

Kim KH, Rosen A, Hussein SM, Puviindran V, Korogyi AS, Chiarello C, Nagy A, Hui CC, Backx PH. Irx3 is required for postnatal maturation of the mouse ventricular conduction system. Scientific reports,  2016. 6: 19197
Hussein SM, Puri MC, Tonge PD, Benevento M, Corso AJ, Clancy JL, Mosbergen R, Li M, Lee DS, Cloonan N, Wood DL, Munoz J, Middleton R, Korn O, Patel HR, White CA, Shin JY, Gauthier ME, Cao KA, Kim JI, Mar JC, Shakiba N, Ritchie W, Rasko JE, Grimmond SM, Zandstra PW, Wells CA, Preiss T, Seo JS, Heck AJ, Rogers IM, Nagy A. Corrigendum: Genome-wide characterization of the routes to pluripotency. Nature,  2015. 523: 626
Shakiba N, White CA, Lipsitz YY, Yachie-Kinoshita A, Tonge PD, Hussein SM, Puri MC, Elbaz J, Morrissey-Scoot J, Li M, Munoz J, Benevento M, Rogers IM, Hanna JH, Heck AJ, Wollscheid B, Nagy A, Zandstra PW. CD24 tracks divergent pluripotent states in mouse and human cells. Nature communications,  2015. 6: 7329
Tonge PD, Corso AJ, Monetti C, Hussein SM, Puri MC, Michael IP, Li M, Lee DS, Mar JC, Cloonan N, Wood DL, Gauthier ME, Korn O, Clancy JL, Preiss T, Grimmond SM, Shin JY, Seo JS, Wells CA, Rogers IM, Nagy A. Corrigendum: Divergent reprogramming routes lead to alternative stem-cell states. Nature,  2015. 523: 626
Benevento M, Tonge PD, Puri MC, Hussein SM, Cloonan N, Wood DL, Grimmond SM, Nagy A, Munoz J, Heck AJ. Proteome adaptation in cell reprogramming proceeds via distinct transcriptional networks. Nature communications,  2014. 5: 5613
Clancy JL, Patel HR, Hussein SM, Tonge PD, Cloonan N, Corso AJ, Li M, Lee DS, Shin JY, Wong JJ, Bailey CG, Benevento M, Munoz J, Chuah A, Wood D, Rasko JE, Heck AJ, Grimmond SM, Rogers IM, Seo JS, Wells CA, Puri MC, Nagy A, Preiss T. Small RNA changes en route to distinct cellular states of induced pluripotency. Nature communications,  2014. 5: 5522
Michael IP, Westenskow PD, Hacibekiroglu S, Greenwald AC, Ballios BG, Kurihara T, Li Z, Warren CM, Zhang P, Aguilar E, Donaldson L, Marchetti V, Baba T, Hussein SM, Sung HK, Iruela-Arispe ML, Rini JM, van der Kooy D, Friedlander M, Nagy A. Local acting Sticky-trap inhibits vascular endothelial growth factor dependent pathological angiogenesis in the eye. EMBO molecular medicine,  2014. 6: 604-23
Lee DS, Shin JY, Tonge PD, Puri MC, Lee S, Park H, Lee WC, Hussein SM, Bleazard T, Yun JY, Kim J, Li M, Cloonan N, Wood D, Clancy JL, Mosbergen R, Yi JH, Yang KS, Kim H, Rhee H, Wells CA, Preiss T, Grimmond SM, Rogers IM, Nagy A, Seo JS. An epigenomic roadmap to induced pluripotency reveals DNA methylation as a reprogramming modulator. Nature communications,  2014. 5: 5619
Laurila K, Autio R, Kong L, Narva E, Hussein S, Otonkoski T, Lahesmaa R, Lahdesmaki H. Integrative genomics and transcriptomics analysis of human embryonic and induced pluripotent stem cells. BioData mining,  2014. 7: 32
Hussein SM, Puri MC, Tonge PD, Benevento M, Corso AJ, Clancy JL, Mosbergen R, Li M, Lee DS, Cloonan N, Wood DL, Munoz J, Middleton R, Korn O, Patel HR, White CA, Shin JY, Gauthier ME, Le Cao KA, Kim JI, Mar JC, Shakiba N, Ritchie W, Rasko JE, Grimmond SM, Zandstra PW, Wells CA, Preiss T, Seo JS, Heck AJ, Rogers IM, Nagy A. Genome-wide characterization of the routes to pluripotency. Nature,  2014. 516: 198-206
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec