Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

BOTTIN

Vincent Raymond

Formation
à venir

Aucune offre active

Autres opportunités de carrière
Axe principal
Neurosciences
Adresse(s)
Centre Hospitalier de l'Université Laval (CHUL)
2705, boulevard Laurier
T-2-50
Québec (Québec)
CANADA G1V 4G2

Téléphone(s)
+1 418-525-4444, poste 46239 / 42296
Télécopieur(s)
+1 418-654-2298
Courriel(s)
vincent.raymond@crchudequebec.ulaval.ca

Génétique moléculaire des maladies polygéniques de l’œil

Les recherches du Dr Raymond visent à identifier les gènes responsables de plusieurs maladies héréditaires polygéniques qui causent la cécité, et à investiguer les mécanismes moléculaires qui leur sont associés. Pour identifier ces gènes et leurs modificateurs, le chercheur fait appel à la population du Québec. En effet, cette dernière offre des avantages exceptionnels dont des familles de grande taille avec effets fondateurs fréquents et un accès facile aux actes de naissance, de mariage ou de décès remontant aux premiers ancêtres. Le glaucome est la principale maladie étudiée. Cette pathologie consiste en un ensemble de désordres oculaires caractérisés par une neuropathie optique entraînant une perte progressive des champs visuels. Le Dr Raymond étudie aussi la dégénérescence maculaire liée à l’âge, une pathologie qui affecte la macula, soit la zone la plus sensible de l’oeil au centre de la rétine. Il collabore de plus avec des chercheurs de plusieurs autres pays pour élucider les mécanismes de l’atrésie intestinale du nouveau-né causée par les mutations du gène TTC7A. Dr Raymond est aussi directeur du laboratoire de séquençage et de génotypage des génomes au sein de la plateforme de génomique du Centre de recherche du CHU de Québec.

Projet(s) de recherche reconnu(s) par l'Université Laval

Autre(s) projet(s) de recherche actif(s)

Aucun projet de recherche à afficher

Publications récentes (voir toutes les publications de ce chercheur)

Sharma A, Patil AJ, Gupta N, Estrago-Franco MF, Mansoor S, Raymond V, Kenney MC, Kuppermann BD. Effects of triamcinolone acetonide on human trabecular meshwork cells in vitro. Indian journal of ophthalmology,  2014. 62: 429-36
Samuels ME, Majewski J, Alirezaie N, Fernandez I, Casals F, Patey N, Decaluwe H, Gosselin I, Haddad E, Hodgkinson A, Idaghdour Y, Marchand V, Michaud JL, Rodrigue MA, Desjardins S, Dubois S, Le Deist F, Awadalla P, Raymond V, Maranda B. Exome sequencing identifies mutations in the gene TTC7A in French-Canadian cases with hereditary multiple intestinal atresia. Journal of medical genetics,  2013. 50: 324-9
Sharma A, Patil AJ, Mansoor S, Estrago-Franco MF, Raymond V, Kenney MC, Kuppermann BD. Effects of dexamethasone on human trabecular meshwork cells in vitro. Graefe's archive for clinical and experimental ophthalmology = Albrecht von Graefes Archiv fur klinische und experimentelle Ophthalmologie,  2013. 251: 1741-6
Revankar N, Patterson J, Kadambi A, Raymond V, El-Hadi W. A Canadian study of the cost-effectiveness of apixaban compared with enoxaparin for post-surgical venous thromboembolism prevention. Postgraduate medicine,  2013. 125: 141-53
Footz T, Dubois S, Sarfarazi M, Raymond V, Walter MA. Co-variation of STI1 and WDR36/UTP21 alters cell proliferation in a glaucoma model. Molecular vision,  2011. 17: 1957-69
Strungaru MH, Footz T, Liu Y, Berry FB, Belleau P, Semina EV, Raymond V, Walter MA. PITX2 is involved in stress response in cultured human trabecular meshwork cells through regulation of SLC13A3. Investigative ophthalmology & visual science,  2011. 52: 7625-33
Footz TK, Johnson JL, Dubois S, Boivin N, Raymond V, Walter MA. Glaucoma-associated WDR36 variants encode functional defects in a yeast model system. Human molecular genetics,  2009. 18: 1276-87
Avisar I, Lusky M, Robinson A, Shohat M, Dubois S, Raymond V, Gaton DD. The novel Y371D myocilin mutation causes an aggressive form of juvenile open-angle glaucoma in a Caucasian family from the Middle-East. Molecular vision,  2009. 15: 1945-50
Berry FB, Skarie JM, Mirzayans F, Fortin Y, Hudson TJ, Raymond V, Link BA, Walter MA. FOXC1 is required for cell viability and resistance to oxidative stress in the eye through the transcriptional regulation of FOXO1A. Human molecular genetics,  2008. 17: 490-505
Yoshioka M, Bolduc C, Raymond V, St-Amand J. High-fat meal-induced changes in the duodenum mucosa transcriptome. Obesity (Silver Spring, Md.),  2008. 16: 2302-7
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec